Occupy !


Constituante.be

Collectif Citoyen contre l'Austérité

Class Action ! · Débloquons la Démocratie


Qui sommes nous ?

Les nouveaux traités (institutionnels, MES, d’austérité,…) ainsi que la réforme de l’Etat ont été adoptés dans l’illégalité la plus totale au mépris de notre constitution, dernier rempart du peuple contre la dictature.

Ce scandaleux déni de démocratie commis par nos « élus » avec la complicité des technocrates NON ELUS de l'Union Européenne se doit d'être dénoncé, ainsi que toutes les décisions et engagements pris à cette occasion !

Ces caciques du pouvoir, inféodés à la finance internationale nous imposent notre destinée, sans que le peuple ait son mot à dire !!!! Déjà, nous commençons à subir les effets de cette austérité que les créanciers des marchés financiers imposent à notre État et aux entités fédérées.

Nous y incluons la répression contre tous les citoyens, exigés par les corporations privées, dans le cadre de "traités" imposés et acceptés sans réagir, par nos "élus", comme ACTA..)

Notre gouvernement en charge des affaires courantes pendant la crise Belge qui dura plus de 560 jours a transféré illégalement les pertes subies par les banques au casino financier, vers l'ensemble de la population, avec les conséquences que l'on imagine...Austérité, coupes drastiques dans les budgets, rigueur, ralentissement économique, donc, chômage avec à la clé une explosion de la pauvreté dans le pays, ....

Nous estimons qu'il ne s'agissait plus dans ce cas d'affaires courantes, mais qu'en l'absence d'un gouvernement, le recours au vote populaire restait le dernière solution légale. Avec l'obligation du gouvernement en affaires courantes de respecter la volonté du peuple !

Sans que le citoyen n’ait son mot à dire et au nom de la “ stabilité financière” ce gouvernement transférait des milliards d’euros et plus de pouvoirs encore à l’UE et au FMI dont la stratégie vise à imposer le remboursement des dettes de l’Etat en y liant l’austérité draconienne pour les citoyens.

Il engageait également notre pays à souscrire à une dette éternelle en donnant au MES le pouvoir de réclamer des sommes faramineuses suivant le bon vouloir de ses dirigeants, alors que ceux ci ne sont responsables juridiquement de rien, puisque bénéficiant d' une immunité totale tant pour cette organisation que pour ses directeurs et autres acolytes. (Les MES est une société de droit privé, établi au Luxembourg !)

Pour satisfaire aux conditions exigées par ces pouvoirs supra nationaux, n’ayant aucune légitimité aux yeux du peuple, le nouveau gouvernement, soutenu par les huit partis formant le groupe dit « Octopus », à peine installé, décideront d’une SIXIÈME réforme de L’état imposée sous la pression de la menace de spéculation sur la dette de l’Etat belge .

Ces obligations remettent en question le fonctionnement normal de l’état, par la réduction des budgets, par les coupes sombres exigées, et les économies qui mettront le modèle social belge en péril.

Au nom de la stabilité de l’Etat, ce nouveau gouvernement se propose de transférer des responsabilités vers les régions et les communautés ainsi que des financements en y liant le Traité d’ Austérité imposé par l’UE. Pour y arriver, les différents partis qui ont négocié ces accords, veulent « changer » l’article 195 de la Constitution dans l’illégalité la plus totale !





Partagez ça !
Envoyez à vos amis
Follow Us

Le projet

Constituante.be est née lors d’une Assemblé Citoyenne le 25 mars 2012 accompagnée d’une consultation populaire lors de laquelle 216 personnes ont participé.

Constituante.be n’est pas un parti politique ou une association de membres, mais un mouvement de citoyens soucieux de faire respecter les droits fondamentaux du peuple.

Constituante.be défend l’idée fondamentale que le peuple doit reprendre son destin en mains en reprenant et en redéfinissant les droits et devoirs de tous les pouvoirs qui parlent et agissent en son nom.

Constituante.be fonctionne avec toutes autres structures politiques, syndicales, mutuelles, coopératives, associatives ou culturelles tout en étant indépendante de celles ci.

Constituante.be est un mouvement citoyen ayant pour but de mettre en place une assemblée citoyenne constituante vers la mise en pratique d’une démocratie réelle/ et d’une vraie réforme d’Etat en Belgique et en Europe.

Constituante.be veut rendre à tous les citoyens le droit de participer à l’élaboration d’une constitution révisée pour remettre la démocratie à sa place. Constituante.be soutient les plaintes déposées par des citoyens belges contre l’attribution des garanties d’Etat à Dexia et au MES, le nouveau “ fond monétaire européen”.

Constituante.be s’est fixé 2 buts à court terme

1. Constituante.be réclame une consultation populaire touchant tous les citoyens ( de droite, de gauche , du sud ou du nord du pays) sur les deux nouveaux Traités que nos élus sont en train de nous imposer, le Traité sur le MES et le Traité d’ Austérité, l ‘un étant lié à l’autre.

Partout en Europe cette demande surgit. Le 31 Mai, c’est en Irlande qu’un référendum aura lieu et il concernera le Traité d’Austérité. Ce dernier est une priorité vu qu’il est en discussion dans les Parlements régionaux. Le but est d’informer et de provoquer un débat.

Il faut savoir que ce Traité impose aux Etats donc aussi à l’Etat belge d’inscrire dans notre Constitution, ainsi que dans la loi fondamentale de le réforme d’ état , textes de référence par excellence : l’interdiction pour l Etat et les Entités fédérées, les Communes et Provinces, de présenter des déficits budgétaires dès 2015.

2. Constituante.be appelle toutes les associations ou les citoyens confrontés à des restrictions financières suite aux mesures d’austérité à défendre leurs intérets avec nous devant la Cour Constitutionnelle

Le fonctionnement de Constituante.be

A. Le seul point qui nous lie est l’exigence d’une consultation populaire sur les traités ci-dessus nommés.

B. Chaque citoyen engagé dans cette action parle en son propre nom.

C. Chacun des citoyens engagés parle dans sa propre langue avec traduction simultanée. Les citoyens déjà engagés dans Constituante.be ont déja pris position en leurs propres noms sur deux points clés qui doivent être présents dans une constitution.

1. La Constitution doit inscrire l’obligation de soumettre au vote du peuple tout transfert de compétence au pouvoir supra national,

2. La Constitution doit inscrire le contrôle du peuple sur l’argent, le système financier et la banque centrale.

3. Des représentants des partis politiques présents ont annoncés vouloir soutenir notre demande de mettre en place une consultation populaire à propos du traité d’Austérité.










Pourquoi? une Consultation Populaire ● Waroom? VolksRaadpleging België ● Constituante BE Belgique